La société épiphyte : Solutions écologiques pour l'isolation de l'enveloppe du bâtiment.

La réalisation de toitures végétalisées par notre société s’adresse aussi bien aux constructions des particuliers qu’aux bâtiments commerciaux ou professionnels, aux logements administratifs et aux logements collectifs.

DE QUOI SE COMPOSE UN COMPLEXE TYPE DE VÉGÉTALISATION ?

 

                   1 – élément porteur
                   2 – pare-vapeur
                   3 – isolant
                   4 – étanchéité anti-racine
                   5 – couche de drainage
                   6 – couche filtrante
                   7 – substrat
                   8 – végétaux

 

Tout d’abord, une couche de drainage, posée sur l’étanchéité, car la présence continuelle d’eau ou un substrat humide peut altérer, voire asphyxier la végétation, d’où l’importance d’une couche de drainage pour faciliter l’écoulement de l’eau en excès sur les toitures à faible pente (jusqu’à 5%).
Cela peut être de la pouzzolane, du gravier roulé, des billes d’argile expansé, un matelas de drainage en maillage synthétique rigide, des plaques de polystyrène alvéolé…

Toiture végétalisées

Puis vient dessus une couche filtrante, qui protège la couche de drainage du substrat ; il est généralement constitué d’une natte synthétique imputrécible type « Bidim ».

le substrat, mélange de matériaux minéraux (en majorité) et organiques.

Puis viennent les végétaux ; outre les sedums et autres sempervivums ou joubarbes, les mousses, certaines vivaces, bulbeuses ou graminées parmi les plus rustiques pourront se contenter des substrats pauvres et peu épais.
La végétation peut être apportée sous forme de tapis pré cultivés que l’on peut mettre en place quasiment tout le long de l’année, ou bien en plantant des godets ou des mottes, ou encore en semant des fragments de plantes ; dans ce cas là, il est préférable de le faire en automne ou au printemps.

Enfin, il est fortement conseillé de poser un système d’irrigation pour l’arrosage de la première année et également pour pallier aux grosses chaleur de l’été dans le sud-ouest.

Ces techniques sont éprouvées et les procédés brevetés que nous utilisons ont profité de l’expérience non seulement de nos voisins allemands, suisses, belges, mais également de celle des américains, des canadiens ou des japonais.

Les toitures végétalisées extensives

La société Épiphyte a forgé son expertise dans le domaine des toitures végétalisées « extensives » Ce complexe de végétalisation ne dépasse pas 15 cm de hauteur et pèse entre 35 et 150 kg/m2. Elles offrent le meilleur compromis entre gestion de l’eau (consommation réduite de la ressource) et la demande d’entretien. Ce type de structure s’avère être aussi le plus versatile, la chargé imposée sur la toiture et les couts associés pour l’installation et l’entretien étant réduis comparé aux toitures dites « semi-intensives » ou « intensives »

La toiture extensive peut être installée sur tous types de supports, béton, bois, bac acier ou tôle ondulée.

Plantes pour toitures végétalisées

Les végétaux utilisés sont des plantes rustiques, qui permettent d’avoir une couverture végétale tout le long de l’année et qui se ressèment naturellement.

Ce sont généralement des succulentes type sédums, des mousses, certaines vivaces, des bulbeuses, des graminées, ou encore des plantes aromatiques. Cette variété d’espèces favorise le développement de la biodiversité en ville.

La société Épiphyte s’engage, lorsque les conditions le permettent, d’utiliser prioritairement des espèces locales.

Réglementations & Normes Françaises

En France, pour la végétalisation de toiture, nous nous référons aux documents suivants :
– Normes DTU (Série 43)
– Avis techniques
– Cahier des Charges Particulières (ou Cahier de Prescription de Pose)
– Règles professionnelles pour la conception et la réalisation des terrasses et toitures végétalisées (version 2011)